Introduction

Prolonger l’œuvre de st. Maximilien Kolbe

Les Éditions Kolbe proposent des livres, dépliants et magazines conformes à la spiritualité de saint Maximilien Kolbe.

Saint Maximilien Kolbe fonda la Militia Immaculatae (M.I.) (les Chevaliers de l’Immaculée) le 16 octobre 1917. En 1922, il publia le premier numéro de la revue intitulée Chevalier de l’Immaculée. Les dépenses courantes sont couvertes par des fonds collectés par mendicité. De 1922 à 1927, il fut basé au couvent de Grodno avec sa petite machine d’imprimerie. Il dut quitter Grodno en 1927 à cause de l’afflux de vocations et de l’expansion de son apostolat de publication, et il fonda en 1927 Niepokalanów, la « Cite de l’Immaculée ».

La Militia Immaculatae rappelle l’Église militante, la véritable Église Catholique sur terre, de son combat permanent contre le diable, le péché et l’erreur. Depuis 50 ans, ces questions catholiques essentielles ont été retirées de l’esprit des fidèles qui ont été formés à s’épanouir dans une paix universelle et un respect mutuel de toutes les religions. Pire : depuis ce temps, les réalités éternelles et essentielles au sujet du Paradis, de l’enfer, du purgatoire, de la mort, du jugement, du combat contre le diable et la conversion hors de l’erreur vers l’unique vérité catholique…. ont été largement abandonnées et remplacées par le désir d’unifier le monde dans une paix et une entente mutuelles. Le Nouvel Ordre Mondial maçonnique est devenu l’idéal de nombreux catholiques.

Contre ce fléau moderniste, la M.I. apparaît comme le remède contre le pacifisme de notre époque et devient un rappel puissant de la seule vraie perspective : nous sommes sur terre pour nous battre pour le salut des âmes. Cela met en lumière nos valeurs et l’usage adéquat de notre court passage sur terre. Il s’agit par définition d’un appel anti-œcuménique à la conversion de toutes les religions dissidentes vers la seule et véritable Église.
Cette idée de combat spirituel si nécessaire à notre époque provoque l’enthousiasme des âmes généreuses, particulièrement des jeunes, qui, eux, se dévouent à un grand et fascinant idéal.

Nous continuons l’œuvre de st Maximilien. Nous désirons qu’autant de gens que possible viennent apprendre à connaître et à aimer l’Immaculée.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now